Pour vivre à domicile
avec son proche aidant

Contactez-nous
07 71 04 54 85
 Accueil    Contact    Newsletter    Espace Presse    Lien  

 

Les Signes d’alerte 

 

  
Les lésions dues à la maladie d’Alzheimer surviennent souvent 5 à 10 ans avant les premiers symptômes réellement observables.
Cette pathologie est donc marquée par une installation lente et progressive de ses effets. Certains chercheurs utilisent le terme de « trouble cognitif léger » pour évoquer cette phase préliminaire. 

Avec l’installation des premiers troubles neuro-dégénératifs, la personne concernée se rend compte que quelque chose ne va pas mais va souvent mettre en place des actions pour compenser ses pertes d’aptitudes et ainsi masquer à ses proches ses difficultés. C’est ce que l’on nomme la stratégie de coping.


 





Progressivement, les troubles augmentant, l’entourage s’aperçoit de changements chez la personne atteinte : perte de mémoire, modifications de l’humeur, difficulté à prendre une décision, réduction du vocabulaire, anxiété inhabituelle, une certaine irritabilité, parfois un état dépressif…

A un stade plus avancé, la personne atteinte peut continuer à nier ses pertes de mémoire pour la simple raison qu’elle oublie ses propres difficultés. Apparaît aussi l’agnosie, c’est-à-dire la perte du sens des mots et l’incapacité à reconnaître certains objets et leur fonction. Les gestes de la vie quotidienne deviennent de plus en plus difficiles à réaliser car le lien entre une action, un objet et son utilité disparaît…


Voici les 10 signes d’alerte qui peuvent inviter à consulter son médecin traitant en cas de doute :
  1. Pertes de mémoire.
  2. Difficultés à effectuer des tâches familières, à utiliser des objets
  3. Difficultés de langage, à trouver ses mots
  4. Désorientation (temps et lieux)
  5. Absence ou diminution du sens commun  -  actes irréfléchis
  6. Incapacité à l’abstraction
  7. Rangement d’objets n’importe où
  8. Cyclothymie  -  sautes d’humeur
  9. Changements de personnalité, angoisse, confusion
  10. Perte d’initiative, repli sur soi, apathie

Si vous-même ou quelqu'un que vous connaissez présentez ces symptômes, parlez-en avec votre Médecin. Il pourra vous orienter vers un spécialiste.
Un diagnostic précoce permet l'application d'un traitement et d'une prise en soin appropriée pour maintenir les aptitudes et retarder les effets de la maladie le plus longtemps possible.


Les signes d'alerte de la maladie d'Alzheimer - Document de  l'association France Alzheimer 


Accord'Ages Plateforme d'accompagnement et de répit
dédiée aux Aidants de toute personne âgée en perte d'autonomie et / ou malade, atteinte ou non de troubles cognitifs

 

 

IMPORTANT : Les renseignements présentés sur ce site ne sont fournis qu'à titre indicatif. En aucun cas, ils ne peuvent se substituer à un diagnostic ou une consultation médicale. Pour toute question relative à votre santé, adressez-vous à votre médecin. Les informations "médicales" de ce site ne peuvent être que des indications générales sur la maladie d'Alzheimer et troubles apparentés. En aucun cas des informations adaptées à une situation individuelle, encore moins avoir valeur de conseil personnalisé ou de consultation médicale.