Pour vivre à domicile
avec son proche aidant

Contactez-nous
02 41 89 55 10
 Accueil    Contact    Newsletter    Espace Presse    Lien  

 

Que se passe-t-il quand la mémoire vacille ?
Le cerveau  a besoin de cellules nerveuses mais aussi de neurotransmetteurs en nombre et de qualité pour bien fonctionner. Pour que les échanges de communication se fassent bien, le cerveau nécessite également de l’oxygène et du glucose.

Les lésions cérébrales dues à la maladie d’Alzheimer abaissent le nombre de neurones disponibles. Ces lésions touchent une zone du cerveau qui participe au stockage des nouvelles informations. A cause de la pathologie, la mémoire primaire n’enregistre plus ou difficilement l’information, ce qui explique les oublis des événements récents, de l’heure, des RDV…

Dans le cas de la maladie d’Alzheimer, des plaques dites « séniles » se développent entre les neurones et des « enchevêtrements neurofibrillaires » (ces derniers ont été identifiés par Aloïs Alzheimer dès 1907) se développent à l’intérieur des neurones. La cellule se replie sur elle-même jusqu’à s’atrophier et disparaître. Le volume du cerveau diminue parallèlement à la perte des cellules.

On constate ainsi une diminution de neurones ordinairement dans la région du cerveau dénommée l’hippocampe, qui joue un rôle de régulateur central de la mémoire, d’où les pertes de mémoire. Après l’hippocampe, d’autres parties sont touchées causant d’autres troubles : problèmes de communication, difficulté à réaliser des activités de la vie quotidienne, troubles du langage...

Selon l’importance et la localisation des lésions cérébrales, les capacités de la personne seront atteintes différemment. Ainsi, chaque patient développe son propre cheminement dans cette maladie.
Avec les maladies apparentées, il est cependant évident que chaque pathologie présente des symptômes spécifiques d'où l'importance de la pose du diagnostic qui permet d'accompagner chacun de manière adaptée. 

 


Accord'Ages Plateforme d'accompagnement et de répit
dédiée aux Aidants de toute personne âgée en perte d'autonomie et / ou malade, atteinte ou non de troubles cognitifs

 

 

IMPORTANT : Les renseignements présentés sur ce site ne sont fournis qu'à titre indicatif. En aucun cas, ils ne peuvent se substituer à un diagnostic ou une consultation médicale. Pour toute question relative à votre santé, adressez-vous à votre médecin. Les informations "médicales" de ce site ne peuvent être que des indications générales sur la maladie d'Alzheimer et troubles apparentés. En aucun cas des informations adaptées à une situation individuelle, encore moins avoir valeur de conseil personnalisé ou de consultation médicale.